Brasures
Soulte...

Ce qui est dû aux pâleurs de l'étrange revient crier dans le sillon des étoiles. Loup Garou des obsessions urbaines. Cette Voie lactée délictueuse jette sa vie en toute arrogance et regarde passer le convoi des meurtrissures. Un œil posé sur le parapet des écumes, brillant comme le soupir d'un bouclier, un oeil ébouriffé de toutes les visions, tordu comme la squame de l'olivier. Sentir la mer replier ses attentes et observer la divagation des tribus. Ils flirtent dans les ruelles de la ville, chrysalide tendue dans l'arc de ses prétentions, menace inassouvie des explosions. Ils guettent la proie des fragilités, postés sur le pli d'un oubli pour mieux assassiner le doute.